fbpx

Chloé Lucas débute la contrebasse à l’âge de sept ans au Conservatoire de Montpellier avant d’intégrer quelques années plus tard, la classe de Jean Ané (soliste de l’Orchestre national de Montpellier) au Conservatoire de Perpignan. Elle y obtient ses prix de contrebasse et de musique de chambre avant de poursuivre, en septembre 2014, ses études au Pôle d’enseignement supérieur de la Musique en Seine Saint-Denis, dans la classe de Jean Christophe Deleforge.
Reçue à l’Orchestre Français des Jeunes Baroque deux années consécutives (2014, 2015) elle travaille en résidence au Grand Théâtre de Provence sous la direction de Christophe Coin et Leonardo Garcia Alarcon, donnant plusieurs concerts, dont un enregistré dans les studios de Radio France.
Elle est depuis 2016 membre du Theresia Youth Baroque Orchestra dans lequel elle se produit régulièrement en Italie sous la direction de Chiara Bianchini et d’Alfredo Bernardini.
Suite à l’obtention de son Diplôme national supérieur d’Interprète, Chloé entre en 2018 en double cursus au CNSM de Paris : en Master de contrebasse historique et de violone et en classe d’Improvisation générative.
Elle devient cette même année lauréate de la Fondation Meyer. En juin 2019, son ensemble Cet Etrange Eclat est primé au Concours international de Musique ancienne du Val-de-Loire, présidé par Williams Christie. Musicienne éclectique, elle développe sa pratique aussi bien dans des ensembles de musique ancienne
qu’avec l’Orchestre national de Montpellier. Au-delà de son travail du répertoire classique, elle diversifie son jeu, s’attachant à développer l’improvisation et les musiques de tradition orale notamment avec le groupe Syrto.