Joseph Pernoo commence le chant lyrique après avoir fait des études de violon, de piano et d’écriture musicale à Lyon. Il est admis au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris en 2018 dans la classe d’Alain Buet. Il a aussi travaillé avec Sophie Koch, Nadine Denise, Françoise Pollet et se perfectionne auprès de Lubov Stuchevskaya à Turin.  À l’Opéra, il joue Mercutio dans Roméo et Juliette de Gounod salle Reuilly à Paris et Don Pedro dans l’opéra d’Offenbach La Périchole à l’Opéra de Bayonne. Ayant toujours été passionné de littérature et de poésie, il chante beaucoup de lied allemand et de mélodie française lors de ses récitals avec piano. Outre ses activités de chanteur, il voit la musique comme un tout et n’hésite pas à écrire la sienne. Beaucoup de mélodies pour voix et piano voient le jour. Il met en musique Nerval, Baudelaire, Apollinaire, Ronsard, La Fontaine mais aussi ses propres textes qu’il chante en concert.

Joseph Pernoo prépare activement les rôles qui lui sont chers et qui conviennent à sa voix : Figaro dans Le Barbier de Séville de Rossini, Rodrigue dans Don Carlo de Verdi, Ieletsky dans La Dame de Pique de Tchaïkovsky. Il est aussi fervent défenseur du Voyage d’Hiver de Schubert et des Dichterliebe de Robert Schumann.

Il crée son cycle de mélodies Le Chant d’Oléron, dont il a écrit le texte et la musique, salle Cortot à Paris en février 2022. Une rétrospective de son œuvre est prévue en octobre au 5ème Week-End Musical du Moulin d’Andé…