Paul Zientara, né en décembre 2000, débute l’alto à l’âge de 7 ans. Après deux années au CRR de Paris dans la classe de Françoise Gnéri, il est admis à l’âge de 16 ans au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris dans la classe de Sabine Toutain et Christophe Gaugué.

A tout juste 18 ans, il est récompensé au prestigieux concours international d’alto, le concours Lionel Tertis sur l’île de Man recevant le 3e prix en avril 2019.
Il a aussi reçu le Grand Prix de la Fondation Safran 2019 pour la musique ainsi que le 1er prix du Concours de cordes d’Epernay en 2018 et a été lauréat en 2017 du concours international du FMAJI (Festival Musical d’Automne des Jeunes Interprètes) et du Concours des Jeunes Altistes.

Paul s’est produit en soliste à plusieurs reprises avec orchestres tels que l’orchestre Pasdeloup, la Nouvelle Europe, la Symphonie de poche, Bagatelles, l’orchestre du CRR de Paris…
Il a eu l’occasion de se perfectionner auprès de maîtres tels Tabea Zimmermann, Tatjana Masurenko, Gérard Caussé, Bruno Pasquier, Nils Mönkemeyer, Laurent Korcia…

Il participe régulièrement à différentes académies et masterclasses internationales dont la Kronberg Academy (pour laquelle il a été recommandé par Tabea Zimmermann), Anton Rubinstein Academy, Internationale Musikakademie du Liechtenstein (pour laquelle il a reçu une bourse).

Par ailleurs, Paul est passionné par la musique de chambre. Il a notamment travaillé avec François Salque, Claire Désert, Michaël Hentz, le Quatuor Ebene… Il s’est produit dans divers festivals : Festival international de musique de chambre à Giverny, festival Pablo Casals à Prades, festival « Sanary en musique » avec le Collectif Fractales, Rencontres musicales de Saint-Cézaire avec l’Ensemble Calliopée, Association Jeunes Talents… Il joue régulièrement avec l’organiste Vincent Warnier en duo.