Trio Sōra

Clémence de Forceville, violon

Angèle Legasa, violoncelle

Pauline Chenais, piano

 

Pour chaque début de soirée, le Centre renouvèle sa démarche de proposer l’écoute d’une seule œuvre, comme on peut aller voir un seul chef-d’œuvre dans un musée et s’en nourrir pleinement. 

Le Centre offre au Trio Sora, sa première scène parisienne, autour de l’intégrale des Trios de Beethoven. Les trois musiciennes s’emploieront à révéler toute la sensibilité et la formidable modernité du composteur, loin de l’image trop souvent répandue d’un Beethoven austère, asocial et introverti (enregistrement  chez Naïve : opus 1, 70 et 97 – Automne 2020).

Chaque soir, le public pourra entendre l’un des trios du compositeur et suivre ainsi l’évolution de l’opus 1 de 1794 à l’opus 97 de 1811, 98 opus qui dans la vie du compositeur ont déjà révélé ses onze premiers quatuors à cordes, les 5 Concertos pour piano et 7 de ses symphonies. Une palette d’une richesse immense.

 

L’enregistrement du Trio Sora de l’intégrale des Trios de Beethoven est sortie chez Naïve.

Le Trio Sōra est en résidence à la Fondation Singer-Polignac, Le Dimore Del Quartetto, ProQuartet-CEMC, et est soutenu par la Fondation Boubo-Music, la Fondation Günther Caspar, la Spedidam, Pleyel et le mécénat musical de la Fondation Swiss Life. Clémence de Forceville joue un violon Giovanni Battista Guadagnini (1777) et Angèle Legasa, un violoncelle Giulio Cesare Gigli (1767), instruments généreusement prêtés par la Fondation Boubo-Music.

Programme

  • Jeu. 14 jan. : op.1 n°1
  • Ven. 15 jan : op.1 n°2
  • Ven. 15 jan : op.1 n°3
  • Jeu. 21 jan. : op. 70 n°1 « Les Esprits »
  • Ven. 22 jan. : op. 70 n°1 « Les Esprits »
  • Sam. 23 jan. : op.70 n°2
  • Jeu. 28 jan. : op. 70 n°2
  • Ven. 29 jan. : op. 97 n°7 « A l’ Archiduc »
  • Sam. 30 jan. : op. 97 n°7 « A l’ Archiduc »

Reservation

Vente de billets en ligne