(Durée du concert : 35′)

Les quelques œuvres pour formation de chambre de Richard Strauss sont peu jouées… à part les mélodies pour piano et chant formant le cœur de son œuvre avec les poèmes symphoniques et les opéras. Si son nom est connu du grand public, c’est avant tout grâce aux trois opéras Salomé, Elektra et Le Chevalier à la Rose, et aussi grâce aux poèmes symphoniques Ainsi parlait Zarathoustra, Mort et Transfiguration, Till l’Espiègle ou Don Juan.

Le patronyme Strauss, qui signifie « bouquet », est extrêmement commun dans les pays germaniques, et il n’existe aucun lien de parenté entre le Bavarois Richard Strauss et les deux Johann Strauss (père et fils), originaires de Vienne (Autriche) et surnommés les rois de la valse. Les quelques valses composées par Richard Strauss ne sont présentes dans ses œuvres qu’à titre de clin d’œil à la tradition viennoise, en référence à une époque antérieure (par exemple dans les opéras Le Chevalier à la Rose ou Arabella) ou comme élément connotant l’érotisme et la sensualité.

(source : wikipédia)

 

Concert réalisé en partenariat avec

Programme

  • Strauss, Zueignung opus 10
  • Strauss, Mädchenblumen opus 22
  • Strauss, Säusle liebe Myrthe opus 68
  • Strauss, Vier Lieder opus 27

Reservation

Billetterie Weezevent