durée : 1 heure

L’écoute active d’une œuvre

Non, nous ne désignerons pas l’œuvre de Chausson en lieu et place de la Sonate de Vinteuil, œuvre idéale et absolue, rêvée par Proust.

Nous souhaitons ici, avec Le Concert de Chausson, inviter le public à se livrer à l’écoute active d’une œuvre musicale, telle que Proust l’a décrite dans sa Recherche du temps perdu. Qui mieux que Proust, en effet, a révélé ces étapes d’attachement à une mélodie, à une œuvre jusqu’à la découverte finale d’un nouvel univers ? 

Ecrite sur le principe du cycle, Le Concert de Chausson sera mis en correspondance avec les trois étapes de Proust qui renvoient tout d’abord au plaisir ressenti d’une première écoute et à son appropriation au regard d’un événement personnel, à l’oubli et finalement à cette troisième étape que la mémoire involontaire fait ressurgir comme une nouvelle œuvre. 

De ces phrases musicales de Proust dites sur scène, surgiront des images, des couleurs, des souvenirs pour mieux nous dire que la musique est un langage possible de communication entre les âmes. Un langage qui ouvre le regard sur un monde intérieur peut-être encore inconnu de soi, et qui écouté et ré-écouté offre un niveau de lecture supérieur, un regard augmenté.

Programme

  • Ernest Chausson (1855 - 1899) : Le Concert, pour piano, violon et quatuor à cordes

Reservation

Vente de billets en ligne